J’ai touché le fond

Quand on touche le fond, on ne peut que remonter…

 

A-t-on déjà tenté de t’encourager avec cette expression ?

Je vais te dire ce que j’en pense : le fond n’existe pas ! Le fond est une limite imaginaire que chacun se fixe ! Il y a des gens qui attendent de toucher le fond pour remonter, et ils attendent des années, constatant qu’on peut s’enfoncer de plus en plus… Jusqu’où ? Tous les psys te le diront : jusqu’au moment où ils auront atteint une limite construite mentalement qu’ils qualifieront eux-mêmes de «fond» !

Je fréquente beaucoup de gens qui ont «touché le fond», je n’ai jamais eu deux descriptions identiques de cet endroit. C’est comme les vacances : lorsqu’une personne te dit «je suis en vacances», tu ne sais pas où c’est ! Il y en a qui sont à la plage, d’autres à la montagne… Mais toutes les deux seront «en vacances». Chacun ses vacances…

C’est exactement pareil pour «le fond» : chacun son fond… Tu peux décider consciemment, et à tout moment, de commencer ton ascension vers la surface. Il te suffit pour cela de te convaincre que tu as touché le fond, et qu’il est temps de donner l’impulsion nécessaire. Les lois de la Nature feront le reste… En particulier la poussée d’Archimède, qui, comme tout scientifique le sait, dépend en majeure partie des caractéristiques du corps immergé.

Si tu as plus de 40 ans, on t’a sûrement injecté pendant ton enfance, cet espèce de faux-antidépresseur mental, qui consiste à se dire qu’il y a toujours plus malheureux que soi. Par exemple, si tu manques d’argent, et tu es contraint de manger des pommes de terres un jour sur deux, on te dira (pour te remonter le moral) : «pense aux petits africains qui meurent de faim…». C’est terrible ! Fuis ! D’abord, ce genre de comparaison n’a jamais remonté le moral à qui que ce soit (ou alors le temps de bouffer sa purée !), mais le pire, c’est le message subliminal qu’on t’envoie :

Tu n’as pas encore touché le fond ! Il y a encore plus profond… Regarde !

 

C’est faux ! Tu as  le droit d’estimer que ton fond à toi, celui d’un occidental, est d’être contraint de manger des pommes de terre un jour sur deux. Remonte à la surface, retrouve une situation confortable et fais un don à l’UNICEF ! Tu seras beaucoup plus utile aux petits africains de cette façon qu’en aspirant à rejoindre le fond qu’eux.

Tu es entrepreneur et tes revenus stagnent ? Tu as le droit de penser que ton fond à toi, celui d’un entrepreneur volontaire et courageux, est de ne pas avoir pu augmenter tes revenus depuis 3 ans. Même si ton ami est au chômage et en fin de droits avec des dettes jusqu’au cou, tu as le droit d’avoir ton propre fond ! Remonte à la surface et embauche ton ami !

C’est probablement ce qu’on appelle : avoir un bon fond. 

A++

Stéphane

On pourrait s’interroger sur le lien qui existe entre ce texte et la Légitimité. Alors j’ai un proposition à te faire :

Si tu ne vois pas le lien avec ce programme, considère que c’est l’un des 5 articles sans rapport direct avec le thème en cours (un article qui  touche à d’autres axes de ton Développement personnel) et commente sous ce prisme.

Mais si tu vois un lien avec la Légitimité, vas-y ! Raconte !

0 0 vote
Évaluation de l'article