fbpx

Réciprocité universelle

Tout d’abord, je voudrais remercier les lecteurs et les lectrices qui ont accepté ma proposition de la semaine dernière, à savoir, faire du bouche à oreille pour «La peau de banane». De mon côté, j’ai également fait de mon mieux. C’est agréable de se sentir accompagné.

J’aimerais aussi rassurer celles et ceux qui n’ont pas suivi le mouvement. JE SAIS que ça n’a rien à voir avec votre niveau d’appréciations du récit, et j’ai failli écrire «il est inutile de vous justifier». Toutefois, j’ai toujours trouvé certaines justifications intéressantes dans un cadre de coaching, et j’aimerais en partager une (voire plusieurs) avec vous.

J’ai reçu exactement 9 «mots d’excuse pour travail non fait» ;-))… L’excuse qui tient le haut du pavé (exprimée 4 fois de différentes façons) concerne le fait que j’ai demandé une recommandation, alors que ça ne se fait pas ! Selon ces lecteurs, le bouche à oreille devrait être spontané, en particulier dans le cas d’un tel récit (à forte valeur émotionnelle).

Croyance limitante

Flairant une peau de banane, j’engage une correspondance plus assidue. Je sors du cadre de «La peau de banane» pour m’intéresser à leurs activités respectives. Bingo ! Ces 4 lecteurs exercent une activité indépendante, artistique ou artisanale, et ont du mal à joindre les deux bouts.

Je leur pose la question :

– Proposez-vous à vos clients de faire du bouche à oreille pour vous ?

Aucun des 4 ne s’autorise le faire ! Ils estiment tous que la recommandation devrait venir naturellement de leurs clients satisfaits… Waouw ! La voilà ma peau de banane ! En coaching ça s’appelle une «croyance limitante». Ce sont des peaux de bananes d’ados : on se les jette soi-même, et on glisse dessus à volonté !

Je vais vous dire ce que j’en pense : c’est de la fierté mal placée ! Certes, ça peut paraître prétentieux de dire «Vous aimez ce que je crée, alors parlez-en autour de vous ! Je mérite !». Mais se convaincre que ses œuvres devraient provoquer un élan spontané ou rien, c’est carrément mégalo ! En général, les personnes qui pensent de cette façon et qui sont peu recommandées, ont tendance à victimiser, se disant que «les autres» n’ont décidément rien compris à leur travail, et que le monde est ingrat !

J’invite toutes les personnes qui pensent que mon «appel à recommandation» était incongru, à oublier ma promo pour le moment et à penser à la leur ! Le bouche à oreille spontané est extrêmement rare… Faites le tour de votre répertoire téléphonique et relevez les noms des personnes ou des entreprises qui vous ont été utiles. Vous verrez qu’il y en a beaucoup qui méritent d’être recommandées… L’avez-vous fait spontanément ?

Tout ce que vous pourriez utiliser comme justifications vous démontrera que le bouche à oreille, ce n’est pas si spontané… S’agissant du meilleur vecteur commercial, et aussi du moins coûteux, l’expérience mérite d’être tentée. Ça peut booster votre activité, et dans le cas où elle serait en danger, ça pourrait même la sauver.

Allez, je vous propose deux pratiques d’excellence :

  • Dans les prochains jours, essayez d’imaginer par quels moyens vous pourriez provoquer du bouche à oreille concernant votre activité. Ne sous-estimez personne : chaque voix compte !

Ou

  • Dans les prochains jours réservez du temps pour recommander des livres, des films, des prestataires, des produits… qui ont du mérite, selon vous. Ne sous-estimez pas votre importance. Votre voix est précieuse ! Comme par magie, vous recevrez des recommandations vous aussi, par réciprocité universelle.

Vous pouvez aussi réserver du temps aux deux pratiques : recommandez les gens qui ont du mérite, vous y compris !

Réciprocité universelle ?

La réciprocité n’a rien à voir avec le donnant-donnant. C’est un retour naturel sans comptabilité : vous donnez sans compter, et vous recevez sans compter. Ca se passe en bonne intelligence entre deux acteurs.

La réciprocité universelle va plus loin, car le retour ne vient pas forcément de la personne à laquelle vous avez donné : vous donnez à l’univers et vous recevez de l’univers… Ca peut vous paraître ésotérique, car c’est difficilement explicable rationnellement. Toutefois, vous pouvez simplement accepter l’idée que c’est un «phénomène naturel». Beaucoup de phénomènes naturels sont inexplicables, et pourtant, nous en profitons chaque jour depuis des millénaires. Il en est de même pour la réciprocité universelle. Ne cherchez pas à comprendre, profitez-en ! En ramassant ma première peau de banane, je n’avais aucune idée de ce que ce geste pouvait m’apporter, je voulais juste faire plaisir à mon père. Mais j’ai reçu bien plus que ça de diverses personnes, et je n’ai qu’une explication : la réciprocité universelle… J’y crois !

Allez ! Je vais montrer l’exemple : attention ! Selon toute logique commerciale, je prends un énorme risque avec ce partage, puisque David LEFRANCOIS est coach, et qu’il est particulièrement compétent et brillant ! Mon exemple de recommandation est extrême car c’est un concurrent sérieux… Seulement voilà, il mérite ! Cette vidéo est un joyau, et la cause commune dépasse de loin le cadre commercial qui pourrait nous opposer.

Regardez plutôt :

A++

Stéphane SOLOMON

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fabien C
Fabien C
août 10, 2015 5:18

Au festival de théâtre d’Avignon, les artistes ont intégré ce principe et demandent systématiquement au public de parler du spectacle s’ils l’ont aimé. Et à raison, la part de remplissage d’un spectacle est constitué à 50 % par le bouche-à-oreille. Mais là où l’on rejoint la réciprocité universelle, c’est qu’ils… Lire la suite »

Tedeschi
Tedeschi
juillet 1, 2015 12:08

Stéphane , Je fais partie du groupe qui a fait passer le message sans le clamer. Pour ma part je pense avaloirs intéressée la plupart des “convives”… Il faut avouer que j’ai ciblé ,même si la démarche me parait tout â fait honorable,sorite de son contexte et de la connaissance… Lire la suite »

Jean-Michel Vaysse
juin 29, 2015 11:32

Bonjour Stéphane, Ravi de cette bonne nouvelle anticipée ! En tout cas les lecteurs sont ravis de ton bel article sur la sérendipité dans PSYCHOLOGIE-REUSSIR N° 7 (actuellement en kiosque). Et avaient été ravis de ton gros et solide dossier sur l’auto-coaching dans le N° 6 du même magazine. Donc… Lire la suite »

Jean-Michel Vaysse
juin 28, 2015 9:53

Bonjour Stéphane, Convaincu depuis sa première publication que La Peau de Banane est un texte d’un vraie qualité émotionnelle mais aussi pédagogique et enfin littéraire, je constate qu’elle peut toujours inspirer de vraies perles… y compris à son auteur soi-même ! Ce texte sur la Réciprocité universelle est un joyaux qui… Lire la suite »

Paul
juin 25, 2015 7:18

Merci Stéphane pour le partage de cette vidéo qui est à la fois utile et susceptible de sauver des destins, et que je retiens également comme le meilleur exemple de marketing low cost que j’aie pu voir récemment. Inspirant ! PS: Suis-je le seul à avoir tiré la langue à… Lire la suite »

gilles
gilles
juin 25, 2015 4:18

Je trouve que solliciter une recommandation est une très bonne pratique car même si on apprécie le travail réalisé, sa qualité et serions prêts à en parler, peu de personnes vont prendre de leur temps pour valoriser un contact et le recommander auprès d’elle. De plus cela ne fait pas… Lire la suite »

Christine
juin 25, 2015 3:42

Bonjour Stéphane, Je n’avais pas compris qu’on devait vous indiquer si oui ou non, nous avions fait ou non du bouche à oreille. Votre proposition ne m’avait pas du tout choquée vu la qualité de votre travail mais comme vous le dites, on n’y pense pas forcément spontanément. Pour ma… Lire la suite »