Un entrepreneur fou (1/2)

En 2011, je me suis prêté à une petite expérience : vendre le même produit à 97€ ou à 19€. J’ai créé deux pages de vente identiques (seul le prix différait).

Le mail qui invitait à découvrir le programme a été envoyé à 3.000 personnes sous forme de «campagne A/B testing» :

  • 1.500 personnes ont reçu l’offre à 19€
  • 1.500 autres personnes ont reçu l’offre à 97€

Je tiens à rappeler que la publicité était rédigée exactement de la même façon. Les pages de vente aussi : seul le prix différait…

J’ai réalisé :

  • 26 ventes à 97€, soit un Chiffre d’Affaires de 2.522€
  • 102 ventes à 19€, soit un Chiffre d’Affaires de 1.938€

Une fois inscrits tous les participants recevaient le même programme et bénéficiaient des mêmes services.

L’expérience m’a été proposée lors d’une formation sur l’infoprenariat. Le but était que je comprenne qu’un tarif bas n’est pas une bonne affaire. En effet, tant au niveau de la quantité de travail qu’au niveau du Chiffre d’Affaires, il est préférable de servir 26 personnes pour 2.522€, plutôt que 102 personnes pour 1.938€.

Je devais donc conclure que je pouvais (et je devais) vendre ce type de produit aux alentours de 100€, et même plus cher ! Mais ce n’est pas ce que j’ai fait…

Durant des années et jusqu’aujourd’hui, je pratique des tarifs bas pour des programmes que je pourrais vendre 5 à 10 fois plus cher…

Pourquoi ?

Avant de donner ma réponse, je préférerais que ce soit toi qui avance quelques arguments. D’après toi qu’est-ce qui pourrait pousser un entrepreneur qui sait interpréter une telle expérience à choisir un tarif bas, sachant qu’à chaque lancement, il passe à côté de plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’euros ?

(Les commentaires de cet article ne seront pas visibles durant 24 heures, afin que les participants ne s’influencent pas).

0 0 vote
Évaluation de l'article