Des Croyances à recadrer

Si je te demandais de commenter le dicton «l’argent ne fait pas le bonheur», que me répondrais-tu ?

Rappelle-toi que je te pose cette question dans un cadre précis : celui de la Légitimité. C’est donc en respectant ce contexte que tu me répondrais quelque chose du genre :

– Ca pourrait vouloir dire que les riches sont illégitimes au Bonheur…

Ou encore pire :

– Une personne heureuse qui se mettrait à gagner de l’argent perdra sa légitimité au Bonheur !

Notre culture est truffée de dictons, et donc de préceptes qui délégitimisent les riches ! Ils n’ont pas droit au Savoir, à l’Amour sincère, au Bonheur durable, et même au Paradis ! Tu imagines toutes les barrières que cela met en place dans le cerveau lorsqu’une personne qui a tout ce qu’il faut pour gagner de l’argent, sauf la légitimité qui va avec ?… Elle pourrait définir des projets et des objectifs financiers grâce aux meilleures techniques qui existent, au moment où l’argent va affluer, il ne restera pas bien longtemps…

En clair, si l’argent délégitimise le bonheur, alors les gens qui aspirent au bonheur se délégitimisent eux-mêmes de l’argent !

«Le Rapport à l’Argent» mérite tout un programme (qui ne saurait tarder). Ceci-dit, je pense que dans notre programme actuel il est intéressant d’évoquer l’idée qu’une partie de ta légitimité se trouve prisonnière d’un dicton ou d’un proverbe. Tu a adopté une CROYANCE qui vient faire barrière à ton mérite parce que tu te la répètes régulièrement telle une récitation. On appelle ça une Croyance Limitante.

Pour envisager de nouvelles perspectives, les Croyances Limitantes ne doivent pas forcément être contrariées. Il est souvent plus acceptable de les contextualiser. Par exemple, si tu crois que «tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute», il me sera difficile de décrocher cette Croyance de ton cerveau, car elle y est greffée depuis que tu as 7 ans ! En revanche, je peux recadrer cette croyance en ajoutant l’idée que dans un environnement mafieux, tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute. Il n’y a qu’à voir les personnages que La Fontaine a choisis pour sa fable : un voleur et un charognard qui se disputent un objet volé…

Ca change le point de vue, car le renard n’est plus légitime de donner une leçon de vie et sa morale devient malsaine. De ce fait, ça me donne la légitimité de te flatter et ça te donne la légitimité d’apprécier ma flatterie, car nous n’évoluons pas dans un univers mafieux. Nos échanges sont bienveillants.

Je te propose de me livrer une citation, un dicton, un proverbe que tu aimes bien et qui pourrait être limitant dans le cadre de ton projet. Ensuite, soit tu me laisses faire le boulot de recadrage, soit tu le fais toi-même puisque nous sommes dans un cadre d’auto-coaching, et que tu es la personne la plus intelligente que je connais !

Ne vas pas croire que je te dis ça pour te flatter… Pour recadrer tes propres Croyances Limitantes, personne ne saurait être plus intelligent que toi. 

A++

Stéphane

0 0 vote
Évaluation de l'article