L’Urgent et l’Important

Fais-tu la différence entre ce qui est IMPORTANT et ce qui est URGENT ?

Dans mes formations, il y a toujours un groupe qui défend un principe d’inclusion : ce qui est Urgent est forcément Important, alors que l’inverse n’est pas toujours vrai. Mais en quelques questions et exemples (plutôt des contre-exemples), ce principe devient absurde.

Qu’est-ce qui permet de faire du pain ? La farine ou l’eau ? A moins d’y réfléchir sérieusement, la plupart des gens te diront que c’est la farine… Je leur réponds : essayez de faire du pain sans eau !

Là où je veux en venir, c’est que nous avons tendance à faire des choix triviaux, en opposant les choses ou en les comparant ou en les incluant les unes dans les autres. C’est dans notre formation scolaire (mais pas forcément dans notre nature).

Voici l’un des plus grands secrets de ceux qui savent gérer leur temps : ils distinguent l’Urgent et l’Important. Non seulement ils sont capables de donner une définition claire du mot IMPORTANT et du mot URGENT, mais lorsqu’ils accueillent une nouvelle tâche dans leur planning, ils perçoivent instantanément son degré d’urgence d’une part, et son degré d’importance d’autre part. Ces deux paramètres vont définir le moment où la tâche sera traitée, ainsi que le temps qu’ils lui accorderont.

S’ils utilisent ces deux paramètres, ce n’est ni pour les comparer, ni pour les opposer, c’est parce qu’ENSEMBLE, l’IMPORTANT et l’URGENT constituent la base de leur recette. Il y a d’autres choses qui interviennent, mais ils sont conscients que pour faire du pain, il faut de la farine ET de l’eau.

LES DEUX !

Alors passons aux définitions. Attention, ce que je vais livrer pourrait surprendre, car ce ne sont pas des définitions classiques. Elles sont contextuelles : ces définitions sont celles des personnes qui veulent mieux gérer leur temps. Ces définitions sont forcément plus «chaudes» que celles qu’on trouve dans le dictionnaire. Aussi, je te propose  d’augmenter ta «capacité d’accueil» de concepts novateurs :

Qu’est-ce qu’une action URGENTE ?

Une action urgente est une action qui doit être exécutée dans un délai relativement court. Un délai au-delà duquel l’action perd considérablement de sa valeur.

Le terme «relativement court» s’inscrit dans une durée globale. Tout dépend de l’échéance de l’objectif global. Pour ceux qui vivent au jour le jour, il est évident que ce qui est urgent est à faire dans la journée… Mais pour ceux qui planifient des projets sur plusieurs années, certaines choses dites urgentes sont à faire dans le mois ou le trimestre. Il y a donc bien une relativité dans l’urgence. Elle dépend de la durée globale du projet.

Je voudrais m’arrêter sur la «valeur» de l’action : si tu es traiteur et on te demande de livrer une pièce montée pour un mariage avant 18 heures, l’action perdra considérablement de sa valeur si tu la repousse au lendemain. On peut même dire que cette action n’a plus aucune raison d’exister. Inutile de te présenter aux aurores en prenant un air grave et en disant que tu as tout fait pour livrer ce gâteau en premier, il y a de fortes chances que tu repartes la tête coiffée d’une pièce montée !

Observe tes  tâches, et repère ce qui est urgent en pensant à cette définition et à l’exemple que je viens de donner. De même qu’un médecin n’est pas sensé diagnostiquer une phlébite après l’embolie, de même qu’un banquier n’a pas à accorder un crédit à son client une fois la faillite prononcée, de même qu’un parent n’est pas censé faire manger son enfant une fois que celui-ci a soulagé sa faim avec un paquet de chips, tu as aussi des urgences qui n’auront plus cours si tu ne les considères pas comme telles (selon notre définition). Elles sont facilement reconnaissables : au-delà d’une certaine heure ou d’un certain évènement, ce n’est même plus la peine d’y penser !

  • En planifiant ta journée, place en premier ce qui n’aura plus de raison d’exister le lendemain.
  • En planifiant ta semaine, place en premier ce qui n’aura plus de raison d’exister la semaine prochaine
  •  

Réfléchis bien à la durée globale de l’action. Plus l’échéance est lointaine, moins tu auras un sentiment d’urgence. Pourtant, c’est en décortiquant l’action urgente de la semaine en plusieurs petites tâches urgentes quotidiennement, que tu pourras en venir à bout. Une action peut donc être constituée de plusieurs urgences planifiées dans la semaine, et confiées à différents acteurs.

Les procrastinateurs vivent dans de fausses urgences : il s’agit d’urgences «surgissantes». Elles apparaissent soudainement au dernier moment, et sont soumise par d’autres (c’est du moins la sensation principale). Les personnes qui gèrent bien leur temps ont de vraies urgences : la plupart d’entre elles sont programmées. Les autres sont prévisibles donc ils leur font de la place dans leur planning. Sans savoir de quoi il s’agira exactement, ils savent d’avance qu’il y aura des surprises. C’est d’ailleurs ce qui rend leurs journées intéressantes !

C’est la différence entre le TEMPS AMI, et le TEMPS ENNEMI.

Qu’est-ce qu’une action IMPORTANTE ?

TOUT EST IMPORTANT ! C’est vrai ! Je suis en train de travailler sur un projet super important… Essentiel ! Le problème, c’est que si je t’en parle, tu vas me demander pourquoi je te fais perdre ton temps avec ça !

Eh oui… Ce qui est important pour moi, ne l’est pas forcément pour toi ! Que ce soit dans une équipe ou dans une famille, certains membres ont une telle perception de leurs importances, qu’ils ne parviennent pas à comprendre pourquoi ça ne touche pas les autres !

Pour certaines personnes, la santé c’est important. Pour d’autres, c’est la carrière professionnelle qui prime, quitte à s’esquinter la santé. Ce qui est important, c’est ce qui a de la VALEUR pour toi.

Le mot IMPORTANT perd de son sens, si on tente de le ramener à l’Univers tout entier. D’un point de vue universel, chaque chose est importante. Y compris la poussière. Ce serait donc un pêché de passer l’aspirateur ! L’importance se mesure forcément par rapport à un référentiel. Dans notre cas, le référentiel, c’est TOI !

Ton  SYSTEME D’IMPORTANCE

Prends une feuille, et écris les 5 choses les plus importantes pour toi. Pour faire ton choix (car tu as certainement de nombreuses valeurs), dis-toi que pour écrire ta biographie en 100 pages, il te suffirait de disserter pendant une vingtaine de pages à propos de chacune de ces 5 importances.

Tu peux également te poser la question recommandée dans le film de Développement Personnel intitulé “I-OLOGY” :

  • Qu’est-ce qui me fait me sentir important ?

Ainsi que d’autres questions liées à l’Importance comme :

  • A quelle occasion me suis-je senti important ces derniers temps ?
  • Quels sont les moments de ma vie où je me suis senti vraiment important ?
  • Pour qui suis-je important ?
  • Quelles sont les personnes importantes pour moi ?
  • Qu’est-ce qui est important dans ma relation de couple ?
  • Qu’est-ce qui est important dans mon travail ?
  •  

Toutes les questions doivent tourner autour de TOI, et les réponses aussi.

Une fois que tu auras fait ce petit tour d’horizon, le mot IMPORTANT sera plus clair pour toi. L’IMPORTANCE deviendra un SYSTEME comparable à un «organisme vivant» que tu porteras en toi (dans ta conscience). Lorsque tu devras prendre une décision IMPORTANTE, ce système se mettra en action de façon cohérente.

En bref, accepte l’idée que ce qui est IMPORTANT dans la vie, c’est ce qui est IMPORTANT dans TA VIE.

Blocages

Tu pourrais ressentir un certain égoïsme en te plaçant au centre de ce qui est important ou pas… Beaucoup trop d’altruistes ont tendance à réduire leur importance, au point de ne plus pouvoir aider personne… Pire : ils ont besoin de se faire assister. C’est du gâchis puisqu’en acceptant l’idée que leurs importances aident les autres, ils peuvent agir autrement et remplir véritablement leur mission.

L’altruisme est une attitude de sagesse. C’est loin d’être un acte émotionnel incontrôlé soumis à divers tiraillements. Au contraire, c’est un engagement personnel organisé d’avance. Si tu es altruiste, lorsque tu définis tes importances, tu tiens forcément compte des personnes que tu veux aider.

A la question :

A quelle occasion me suis-je senti important ces derniers temps ?

Tu répondras :

– Lorsque j’ai installé une pompe à eau dans ce village africain.

ou encore :

– Lorsque j’ai fait le clown dans un hôpital pour enfants

Ne te bloque pas lorsqu’on te demande d’évaluer ce qui est IMPORTANT en fonction de TOI. Plus tu l’accepteras, mieux tu sauras gérer ton temps. Avec un second avantage : tu délégueras avec efficacité, en choisissant des partenaires qui ont les mêmes importances que toi, ou au contraire, en confiant des tâches qui ne sont pas importantes (pour toi) à des personnes qui les considèrent comme importantes…

Sois une personne importante ! Nourris ce sentiment d’importance grâce à des actions importantes, et tu donneras plus, mieux, et plus longtemps !

A++

Stéphane

0 0 vote
Évaluation de l'article