Comment retrouver tes lunettes ?

Article

J’ai livré cette technique dans différents contextes. Parfois juste pour le «fun», d’autres fois dans un cadre neuroscientifique. Il y a donc différents niveaux d’appropriation de la pratique que tu vas découvrir. Je vais te proposer, même si tu la connais déjà, de la redécouvrir, car au delà du premier degré, il y a tout un univers derrière cette technique. Donc si tu as envie de me dire «je ne porte pas de lunettes» tu es prié de sortir !

Cette technique fonctionne aussi pour tes clés, ton téléphone, tes ciseaux, ton agrafeuse, etc. Tout objet que tu as tendance à «perdre» systématiquement et qui te coûte de longues minutes de recherche par semaine, peut être retrouvé grâce à cette technique.

Commence par jouer

Prends tes «lunettes» et pose-les volontairement dans un endroit où tu as plus ou moins l’habitude de les poser. Immédiatement après, pointe tes lunettes du doigt et fais un truc bizarre !

  • Trépigne
  • Prononce une onomatopée
  • Chante une chanson de Maître Gims
  • etc.

Cette situation ridicule doit durer au moins 7 secondes. Garde bien le doigt pointé sur les lunettes pendant ce temps. Ensuite, quitte la pièce (sans prendre tes lunettes), et fais ceci dans l’ordre :

  1. Pointe ton doigt devant toi
  2. Imagine que tu désignes tes lunettes en les visualisant au bout de ton doigt.
  3. Refais le même truc bizarre…
  4. Fais apparaître dans ton imagination l’endroit où les lunettes sont posées
  5. Retourne réellement à cet endroit pour prendre tes lunettes.

Magique ! Lors de l’étape 4 tu te souviendra où tu as posé tes lunettes.

– Mais c’est facile puisque je viens de les poser, me diras-tu, qu’en est-il 2 heures plus tard ?

Fais-moi confiance et continue à jouer : recommence au moins 3 fois d’affilée en posant tes lunettes à différents endroits et en répétant la même action insolite.

Répétition

Répète ce jeu régulièrement (même plusieurs fois par jour). Les 3 reprises ne durent que 5 minutes (si tu veux enchaîner 5 ou 6 reprises, c’est toujours OK). Au bout de quelques jours, lorsque tu poseras tes lunettes (en vraie situation), tu auras tendance à «jouer» naturellement. Laisse-toi aller, sachant que si tu n’es pas seul, tu peux juste pointer les lunettes du doigt (en imaginant ton rituel insolite sans l’exécuter). Si même ce geste te dérange en public, tu peux imaginer ton doigt pointer tes lunettes, mais arrête-toi quelques secondes pour les observer et t’imaginer en train de les désigner du doigt.

Ancrage

Ce concept psychologique s’appelle l’Ancrage : en associant un geste physique et une disposition mentale au moment où tu as posé tes lunettes, tu vas créer un souvenir intense. C’est pour cette raison qu’il convient de faire quelque chose de «bizarre». Ça marque davantage qu’une action normale.

A chaque fois que tu auras besoin de retrouver tes lunettes, tu pourras faire un «Rappel d’Ancrage» en te mettant dans la même disposition physique et mentale. Donc tu retrouveras l’endroit où tu as posé tes lunettes.

Cas particulier

Si tu poses tes lunettes quelque part, que tu ancres ton geste et que tu ne les retrouves pas, il y a une explication possible : quelqu’un les a déplacées, se disant que ce n’était pas un endroit où poser ses lunettes…
(Chérie, si tu lis cet article un jour, sache que tu es ma plus grande inspiratrice…)

Et si tu oublies d’ancrer

On me pose cette question à chaque fois !

– Pendant l’entrainement OK, aucun risque d’oublier à moins de s’appeler Dory… Mais en vraie situation, si j’oublie de jouer ? Je ne vais pas me souvenir de l’endroit parce que je ne l’aurais pas ancré !

Ma réponse est simple :

Tout d’abord, tu ne seras pas plus avancé que maintenant, mais pas moins non plus. Donc arrête de penser à ce qui risque de t’arriver avant de passer à l’action, surtout face à une action aussi simple. Je ne te propose pas de t’injecter en intraveineuse, une hormone fraîchement inventée par un collectif de chercheurs traqués par Interpol…

Ensuite, il se trouve que ton cerveau est bien plus futé que tu ne le crois. Il est capable de comprendre l’Intention derrière le rituel. Ce qui signifie que si tu joues le jeu pendant un petit temps, il va te rappeler où sont tes lunettes, même si tu oublies d’ancrer ton geste de temps en temps.

Alors essaye !


PS : Si tu connais déjà cette technique, partage le fruit de ton expérience , afin d‘encourager les personnes qui sous-estiment la puissance de cette magie.

Regard

Le regard du Coach

Cet article propose d’utiliser 2 concepts clairement visibles : la Visualisation et l’Ancrage. Ces outils psychologiques dépassent le cadre de cette technique qui se veut bon-enfant. Elles sont utilisées dans des contextes plus sérieux comme l’hypnose post-opératoire, la thérapie comportementale, etc.

Le Développement Personnel emprunte ces outils, et propose des techniques qui améliorent le quotidien. Cette vulgarisation est comparable à celle des ordinateurs : dans les années 40 à 60, les ordinateurs étaient strictement réservés à un usage militaire. A partir des années 60, notamment grâce à des entreprises comme IBM, l’usage s’est étendu aux grosses entreprises. Puis, dans les années 80, la miniaturisation a permis de faire entrer ces machines dans les petites entreprises et dans les foyers de passionnés. Avec l’avènement des interfaces graphiques et d’Internet, autour de l’an 2000, l’informatique a commencé à envahir les foyers, et aujourd’hui, à l’aube de 2020, il est difficile de croiser une personne qui n’utilise pas un système informatique (dont les smartphones font partie). Même l’Education Nationale se sert de logiciels éducatifs, et a dû former ses professeurs…

Les techniques de Développement Personnel n’ont pas vécu la même progression. Elles n’ont pas encore envahi tous les foyers, et beaucoup de gens y sont réfractaires. Il faut croire que notre société considère que la technologie mérite davantage d’égards que l’humain. Combien de gens trouvent facilement 600€ pour s’acheter un smartphone, et sont incapables d’investir dans 10 séances de 60€, qui leur permettront de se débarrasser définitivement de leurs maux de dos…

Mais peu à peu on y vient ! L’hypnose fait moins peur, la thérapie comportementale n’est plus réservée aux «débiles», et même les bibliothèques nationales commencent à dresser des rayons «Développement Personnel» (parfois en se cachant derrière les mots «psychologie et ressources humaines»). Dans quelques décennies, de nombreuses techniques utilisant l’Ancrage, la Visualisation, et bien d’autres outils, seront pratiquées quotidiennement dans tous les foyers. A tel point que même l’Education Nationale s’y intéressera pour tout ce qui concerne l’apprentissage !

Mais vous pouvez prendre de l’avance ici. Vous êtes au bon endroit !