Un nouveau regard

Les premières semaines de ma formation de coach, j’étais comme un enfant qui découvrait le monde ou plutôt qui le redécouvrait à travers un nouveau regard… On me parlait de Valeurs, de Croyances, de Zones de Référence, de Drivers, de Biais Cognitifs, de Positions de Vie, du Triangle de Karpman…

En sortant de mes formations ou de mes lectures, j’étais fasciné par le fait que ces concepts se manifestaient immédiatement autour de moi. Il suffisait d’observer le monde en me focalisant sur ce que je venais d’étudier et que je VOULAIS observer concrètement.

Prenons pour modèle  «La Zone de Confort». En bref, il s’agit d’une zone psychologique dans laquelle se trouve tout ce qui est immédiatement disponible pour ta réflexion, tes émotions, ton jugement, etc. Par exemple si je te demandais de me citer 3 auteurs classiques, tu iras les chercher dans tes préférés ou dans tes détestés. C’est-à-dire dans ceux qui ont eu une influence sur toi et qui sont directement disponibles dans ta mémoire. Il est tout à fait possible d’aller les chercher sur Wikipédia, mais à quoi bon ? Il y en a forcément 3 dans ta zone de confort.

Si je te proposais d’aller au cinéma, tu vas immédiatement penser à l’établissement que tu fréquentes le plus. Or à moins d’habiter dans une région désertée, tu as au moins 5 cinémas à 20 km à la ronde. Tu vas les occulter, jusqu’au moment où je te rappellerai que d’autres salles existent. En fonction de ton énergie, tu vas, soit rester dans ta zone de confort (avec le premier cinéma auquel tu as pensé), soit envisager une sortie de cette zone, en étendant ton champ de vision, et d’action.

Si je te proposais d’acheter un cadeau pour l’anniversaire d’un ami, ton cerveau va immédiatement fixer une fourchette de prix correspondant à ce qui te paraît confortable. Si je te présente un produit qui coûte 2 fois plus cher, il faudra que je déploie un argumentaire pour te pousser hors de ta zone de confort, afin que tu t’autorises à l’acheter (même si tu as cet argent disponible). Ça ne dépend pas de tes capacités financières, mais d’un effort qui te permettra d’associer un prix plus important pour l‘objet «cadeau d’anniversaire».

A chaque proposition d’action, ton cerveau te dirigera vers ta zone de confort pour faire une pioche sans effort… Pour évoluer, il convient donc de sortir régulièrement de cette zone (de faire effort) afin d’aller chercher des choses inhabituelles. Tu les installeras ensuite dans ta zone de confort, et elles seront disponibles lors de la prochaine occasion. Ainsi, la prochaine fois que je te proposerai une sortie cinéma, c’est toi qui me proposeras plusieurs  salles, et lorsque je t’annoncerai l’anniversaire d’un ami, tu pourras imaginer un cadeau dont la valeur dépasse ton précédent seuil, car tu auras amené du «matériel» lors de tes précédents voyages hors de ta zone de confort.

En apprenant ce concept et en rentrant chez moi, j’ai perçu à chaque occasion à quel point mes proches se référaient à ce qui était immédiatement disponible dans leur esprit. Et moi aussi, évidemment… Cette observation sous l’angle de la zone de confort, représentait mon «travail à la maison». Il était inutile, voire réducteur de faire les exercices théoriques proposés dans les livres. J’avais un laboratoire d’observation dans ma vraie vie. Il me suffisait d’apprendre un concept pour voir apparaître des choses qui ont toujours existé, mais dont je ne saisissais pas la pertinence avant de l’avoir étudiée.

3 minutes d’observation

Je te propose de faire la même chose avec la Légitimité. Il te suffit de te dire «je veux voir mon monde sous l’angle de la légitimité pendant 3 minutes» pour la voir s’exprimer autour de toi. Par exemple, ma fille vient de m’apporter un bocal de cornichons tout neuf, afin que je le lui ouvre. Pourquoi ne l’ouvre-t-elle pas elle-même ? Parce qu’elle ne s’estime pas légitime de le faire ! Ce n’est pas dans ses compétences… Elle a déjà essayé, mais elle n’a jamais eu la force de faire pivoter ce foutu couvercle ! En revanche elle s’estime légitime de demander de l’aide à son papa…

Combien de temps s’estimera-t-elle illégitime pour ouvrir un bocal de cornichons ? Je n’en ai aucune idée, mais je peux changer les choses : il me suffirait de lui montrer une stratégie qui permet d’ouvrir un bocal de cornichons sans utiliser la force. Une fois la compétence acquise et la légitimité donnée, elle se débrouillera toute seule ! C’est magique !

Si tu ne parviens pas à lier la légitimité à un évènement de ta vie dans la minute qui suit la lecture de cet article, je te propose de porter ton attention sur des livres ou des contes que tu as lus, ainsi que sur les scénarios de tes films préférés. La Légitimité y est forcément présente. Soit elle te sautera aux yeux, soit elle apparaîtra en filigrane.

Dans mon webinaire j’ai évoqué le vilain petit canard (d’Andersen) ainsi que Simba, dans «Le Roi Lion» (rendu célèbre par Disney). Tu peux en faire autant en fouillant dans tes livres ou dans tes films cultes. Je suis sûr que tu as quelque chose à nous raconter.

Alors raconte…

0 0 vote
Évaluation de l'article