Une tâche sur un habit de légitimité

Dans mon dernier article, lorsque je vous ai parlé de la professeure de piano de ma fille, je ne vous ai pas dit TOUTE la vérité. Pas pour la cacher, puisque je vais vous en parler aujourd’hui, mais parce que je trouvais intéressant de laisser une partie de cette conversation de côté pour la distinguer du reste. Parlons-en :

La faille

Lorsque la professeure de piano m’a annoncé qu’elle allait continuer ses cours pas Skype, afin de permettre à ses élèves de progresser durant la période de confinement, j’ai senti tout au long de son discours une légitimité à toute épreuve. J’ai associé cette légitimité à son désir ardent d’être UTILE AU MONDE… C’est le fait qu’elle ne se plaigne pas de la situation, qu’elle ne se sente pas sous contrainte et qu’elle ne tente pas de me contraindre qui m’a donné ce sentiment d’alignement. Or, après m’avoir fait la proposition, elle a ajouté :

  • Bien sûr, je vous ferai une petite ristourne, parce que la qualité de l’enseignement sera inférieure aux cours habituels…

Si j’en fais une histoire à part, c’est parce que cette petite tâche d’illégitimité est courante. Beaucoup de professionnels manifestent un manque de légitimité en réduisant leurs tarifs (ou en facturant moins cher que la concurrence). Dans ce cas, la raison que le professionnel donne au monde extérieur (aux clients) n’est pas forcément alignée sur son monde intérieur. D’une certaine façon, il se sent obligé de mentir.

On pourrait se dire que si ses tarifs lui permettent de continuer à vivre correctement, ce mensonge a peu d’incidence, puisque le dommage financier n’affecte pas sa vie. Or on sait aujourd’hui, qu’un mensonge, lorsqu’il est répété, peut devenir une vérité. D’une certaine façon, le mensonge hypnotise celui qui le profère et ceux qui l’entendent. Ainsi, la perception et les actions qui suivent ont tendance à se conformer au mensonge.

Prophétie auto-réalisatrice

Ce phénomène s’appelle une «prophétie auto-réalisatrice» : la prophétie se confirme, non pas parce que «le prophète» sait lire dans le futur, mais parce que les personnes qui ont été touchées par ses paroles modifient leurs comportements pour obéir à la prophétie. C’est là toute la force d’une Croyance : on y croit, donc on fait tout pour que ce soit vrai.

Dans ce cas, nous sommes bien d’accord que le dommage ne sera pas que financier. La qualité du service ne justifie la baisse du tarif, mais le fait de CROIRE que le service sera moins bon et d’anticiper le problème supposé par une baisse de tarif, risque d’altérer la qualité du service…

En commentaire, pourriez-vous me dire ce que vous feriez pour redonner à cette professeure sa pleine légitimité ?

0 0 vote
Évaluation de l'article