Le jeu de l’imagination

Si tu n’as pas lu le premier module, il est important de le découvrir avant celui-ci. Cherche dans tes courriers (peut-être dans tes spams) si tu ne le trouves pas, réponds au mail que tu as reçu pour me le redemander. Tu pourras ensuite enchaîner.

Dans ce second module, tu vas apprendre à «activer» ton esprit afin de le placer instantanément en situation d’ouverture mnémotechnique.

Nous l’avons évoqué hier : l’émotion te permet de mieux mémoriser. Ceci est vrai même si tu n’as pas l’intention de retenir volontairement certaines choses. Si elles t’émeuvent, que ce soit par le rire ou par le larmes, elles s’imprimeront dans ta mémoire.

L’un des grands principes du Développement Personnel et de te servir de tout ce qui est naturel et automatique pour te créer des techniques. La technique que tu vas découvrir cette semaine est une technique VOLONTAIRE. Elle nécessite donc un état d’esprit, que l’on va nommer « l’ouverture mnémotechnique ». Pour bien profiter de la méthode, autorise-toi à aiguiser cette capacité en jouant à un jeu simple, mais redoutablement efficace !

Ce jeu ne nécessite ni matériel, ni situation particulière. Tu peux «l’ouvrir» dès que tu as une minute et le « refermer » instantanément si ton attention est requise ailleurs. Tout simplement par ce que une fois de plus, tout se passe dan ta tête…

Le jeu de l’imagination

Commence par choisir un mot. Il peut s’agir d’un objet (stylo, papier, clé, photo…), d’une couleur (rouge, jaune, pourpre, indigo…), d’un concept (ingénierie, liberté, lumière…), d’un prénom, etc. Nous allons appeler ce mot : le mot directeur. Le but du jeu est de choisir 3 ou 4 autres mots qui peuvent s’associer à notre mot directeur. L’association peut être simple ou complexe, c’est une question d’imagination et d’opportunité.

Par exemple : tu choisis le mot ROUGE. Concentre-toi quelques secondes, puis donne les 3 premiers mots qui te viennent à l’esprit. Par exemple : TOMATE / FEU / TIMIDITÉ

Autre exemple : tu choisis le mot GOBELET, et en quelques secondes tu déduis : PLASTIQUE / CAFE / JETABLE.

Encore un exemple : tu choisis le mot ENERGIE, et tu en déduis : ELECTRICITÉ / FORCE / RENOUVELABLE.

Les enfants adorent ce jeu ! Les règles sont si simples qu’ils les apprennent en une minute. Ils peuvent y jouer en cours de promenade ou avant de dormir. Ils se mesurent facilement à un adulte et sont souvent des partenaires à la hauteur de nos espérances. Ceci provoque une certaine fierté parentale qu’ils ressentent et qui les met véritablement en valeur. Si tu as des enfants ou des petits-enfants, offre-leur une partie régulièrement.

Tu peux y jouer à n’importe quel moment, seul ou à deux, et choisir tes mots directeurs au « hasard ». Voici quelques idées :

  • Feuillète un magazine ou une brochure et pose ton doigt à l’aveuglette sur un mot.
  • En regardant une publicité, choisis le 3ème mot de chaque slogan.
  • Lors d’une conversation téléphonique note 5 ou 6 mots prononcés par ton interlocuteur, et après avoir raccroché, joue pendant une minute.
  • En ouvrant ton courrier électronique, ou en surfant sur Internet, double-clique sur certains mots, sans regarder ton écran.
  • etc.

Si le mot que tu sélectionnes est un article ou un pronom, prends le mot qui suit. Les mots directeurs doivent fuser dans ton esprit et invoquer automatiquement 3 autres mots (ou plus).

A présent, voici ce qu’il ne faut pas faire :

  • Ne rejette pas les mots directeurs s’ils ne te plaisent pas ! Tu risquerais de te retrouver coincé dans un réseau lexical très fermé, guidé par tes habitudes. Au contraire, apprécie les challenges des mots inhabituels.
  • Ne te juge pas ! Ce n’est pas un test psychologique… Les mots qui te viennent à l’esprit ne doivent pas perturber ton énergie créatrice en provoquant des questions existentielles. De même si tu joues avec quelqu’un d’autre ne le juge pas. C’est un jeu, rien de plus.
  • N’y joue pas plus de 15 minutes d’affiliée. Ca ne te fera aucun mal, mais le but étant de déclencher «l’ouverture mnémotechnique» plusieurs fois par jour et à n’importe quel moment, il vaut mieux 3 séances de 5 minutes réparties dans la journée, qu’une séance de 15.
  • Ne te mets pas en danger. Tu peux profiter d’un feu rouge pour une partie instantanée, mais lorsque tu roules réserve ton attention à la conduite. Idem si tu manipules des objets coupants ou brûlants

Trouve des partenaires de jeu

Tu peux t’amuser à écrire 5 à 10 mots dans les commentaires ci-dessous. Au cours de la journée, d’autres participants viendront jouer et se serviront de tes mots directeurs pour livrer le fruit de leur imagination en sous-commentaires. Tu pourras aussi jouer sous les mots directeurs de quelqu’un d’autre.

Si tu es grand-père ou grand-mère, en cette période de confinement, tu peux expliquer le jeu à tes petits enfants, et jouer sur Skype ou par téléphone.

Bon entrainement !

Oups ! J’allais oublier… Tu te souviens sans aucun doute des 3 mots-mystères que tu as appris hier (DENT, NEZ et MAIN). Ils sont très importants pour la suite. Répète-les encore et encore pour les connaître dans l’ordre. Si tu n’y as pas attaché de l’importance hier, fais-le aujourd’hui. Parfois, il peut être pédagogiquement pertinent de faire des choses qui n’ont apriori aucun sens. Les choses se révèlent plus facilement quelques temps plus tard. les gens qui veulent connaître tous les tenants et les aboutissants d’une action avant d’agir, restent souvent coincés en surface.

Fais-moi confiance ! Du moment que je ne te demandes pas de te déshabiller et de danser dans ta rue sur l’air de la traviata, je crois que tu peux tenter l’expérience. 

La progression de la méthode nécessite l’apprentissage de 3 autres mots. Demain tu devras donc connaître les 6 :

1. DENT
2. NEZ
3 .MAIN
4. ROUE
5. LIT
6. CHAT

J’insiste : il convient de les connaître dans l’ordre et sans approximation. De plus, il faut connaître leur numéro d’ordre : imagine qu’à n’importe quel moment, une personne pourrait te demander “quel est le deuxième mot” et tu lui répondras “NEZ”, sans hésiter… “Quel est le cinquième mot ?” –> LIT, etc.

Conseil : Ces mots sont simples. Ils n’ont qu’une seule syllabe et sont faciles à réciter. Répète-les comme si tu comptais : au lieu de dire UN, DEUX, TROIS,…. dis DENT, NEZ, MAIN… 

A demain,

Stéphane SOLOMON

0 0 vote
Évaluation de l'article